DEONTOLOGIE

Zoom sur le Cadre !

LE METIER DE SOPHROLOGUE

Le sophrologue est un professionnel de la relation d’aide. Il utilise la sophrologie comme méthode d’accompagnement ou comme technique thérapeutique.

LA RECONNAISSANCE RNCP

Qu’est-ce que c’est?

Cette appellation signifie que le « parchemin » délivré par une école est enregistré au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle). Ce répertoire est « édité » par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle, organisme sous la tutelle du Ministère du Travail.

Cet organisme s’emploie à « lister » tous les diplômes, certificats, … et à les « classer » selon leur niveau de qualification (compétence) et non leur niveau de connaissance. Ce classement est novateur car il aborde les choses avec le regard du marché du travail et met sur un pied d’égalité tous les diplômes ou les certificats en fonction de leur employabilité.

C’est pourquoi l’enregistrement d’un Titre RNCP est toujours pour une durée limitée (5 ans maximum). Cette limite permet de sortir un Titre du répertoire si le marché est saturé ou si le métier a disparu.

Est-ce obligatoire pour s’installer comme sophrologue ?

Un Titre enregistré au RNCP n’est pas obligatoire pour travailler ou exercer le métier de Sophrologue. En effet, le métier de sophrologue n’est pas réglementé, c’est-à-dire que la loi n’impose pas de diplôme ou de formation pour l’exercer. Le titre RNCP est une distinction mais pas une obligation. En revanche, les tiers (clients, médecins, prescripteurs, …) peuvent préférer un sophrologue titulaire d’un Titre RNCP car c’est une garantie que le processus pédagogique qu’il a suivi lui confère un certain niveau de qualification.

Quelles sont les compétences évaluées pour l’obtention du titre RNCP ?

Tout d’abord, il existe, 7 Titres de sophrologue enregistrés au RNCP et qui ont le même niveau de qualification (III).

Cependant chaque Titre est différent puisque chaque Titre à son propre référentiel de compétences à évaluer. La différence entre ces Titres va donc se porter sur le référentiel lui-même, mais aussi sur les moyens pédagogiques mis en œuvre pour transmettre les compétences à évaluer.

CODE DE DÉONTOLOGIE DES SOPHROLOGUES

Le présent code de déontologie est le socle commun des sophrologues adhérents à la Chambre Syndicale de la Sophrologie.

Il définit leurs engagements envers le public, leurs clients et la profession.

Ce code de déontologie garantit l’éthique professionnelle des sophrologues.

Article 1
Les sophrologues s’engagent à affirmer l’égalité entre les personnes et à en respecter l’originalité et la dignité.

Article 2
Les sophrologues s’engagent à interdire toute propagande ou prosélytisme religieux ou idéologique au sein de leurs cabinets ou lieux d’intervention. Ils s’engagent à lutter contre toutes les dérives sectaires dont ils seraient témoins.

Article 3
Les sophrologues s’engagent à respecter et à protéger l’intégrité physique et psychique des personnes sous leur responsabilité.

Article 4

Les sophrologues s’engagent à respecter la confidentialité des informations collectées durant leurs accompagnements individuels ou de groupes.

Article 5
Les sophrologues s’engagent à respecter et à faire respecter la législation en vigueur.

Article 6
Les sophrologues s’engagent à actualiser régulièrement leurs savoirs et leurs compétences afin de répondre aux attentes du public et aux évolutions de la sophrologie.

Article 7
Les sophrologues s’engagent à diffuser des offres claires et compréhensibles par le public. Ces offres doivent définir les modalités d’accompagnement, les objectifs visés et les limites de la sophrologie.

Article 8
Les sophrologues s’engagent à ne pas diffuser d’informations pouvant induire le public ou les médias en erreur ou nuisant à l’image de la profession.

Article 9
Les sophrologues s’engagent à user de leur droit de rectification auprès des médias afin de contribuer au sérieux des informations communiquées au public sur la sophrologie.

Article 10
Les sophrologues s’engagent à respecter les concepts et principes généraux de la sophrologie. Ils s’engagent également à ne pas dénaturer ou amalgamer la sophrologie avec d’autres techniques sans que leurs clients en soient avertis.

Article 11
Les sophrologues s’engagent à respecter les limites de leurs compétences et à orienter leurs clients vers un autre professionnel lorsque celui-ci nécessite un traitement ou une aide thérapeutique ne relevant pas de leurs compétences.

Article 12

Les sophrologues s’engagent à ne pas se substituer aux professionnels de santé, à ne pas prodiguer de diagnostic, de prescriptions médicales et à ne pas interférer avec des traitements médicaux en cours.

Article 13
Les sophrologues s’engagent à conserver leur éthique professionnelle lorsqu’ils interviennent sous l’autorité d’une entreprise ou d’un organisme.

Article 14
Les sophrologues s’engagent, dans la mesure du possible, à proposer un confrère à leurs clients lorsqu’ils seront dans l’impossibilité à fournir leurs services.

Article 15
Les sophrologues s’engagent à entretenir des relations confraternelles de respect et de courtoisie, d’honnêteté et de bonne foi avec les autres sophrologues.

Article 16
Tout sophrologue qui ne respecterait pas le présent code pourrait se voir exclu de la Chambre Syndicale de Sophrologie.

Version du 16 juin 2012 - @ Chambre Syndicale de la Sophrologie.


 

06 78 58 04 93

Cabinet Privé - 25 rue des roulettes, 80550 Le Crotoy

Membre d'une Association de Gestion Agréée par l'Administration Fiscale.

Le règlement des honoraires par chèque libellé à mon nom est accepté.

SIRET : 80828083800026

©2018 by Ingrid Rensonnet - Sophrologue. Proudly created with Wix.com